LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Pourquoi l’échangeur "Bouassida" a-t-il pris du retard ?

Par ACTU TUNISIE - 23 décembre 2009 Aucun Commentaire





Le ministère de l’Equipement répond aux commentaires des lecteurs de Gnet, sur le retard qu’a pris l’échangeur "Bouassida" de Sfax et explique les raisons de la suspension des travaux. Ci-après de larges extraits de sa réponse :
L’échangeur "Bouassida" de Sfax est l’un des plus importants projets d’infrastructure réalisés en dehors du Grand Tunis. L’Etat lui a consacré une enveloppe de 17 millions de dinars, et a œuvré à ce qu’il soit fin prêt selon la durée initialement convenue, soit 24 mois, précise le ministère qui ajoute "l’entreprise BTP chargée du projet a failli à ses engagements, en arrêtant les travaux à un stade d’avancement de 80 %, ce qui a affecté la circulation routière au niveau de la rocade kilométrique 4, sur la RN1".


Le ministère de l’Equipement dit n’avoir ménagé aucun effort pour aider l’entreprise BTP en question, qui plus est, connue pour son sérieux. Le ministre s’est déplacé sur les lieux des travaux le 20 juin dernier et avait insisté auprès des responsables de ladite entreprise, sur la nécessité à ce que les travaux soient achevés à temps. Mais, malgré les promesses fermes, l’entreprise a été incapable de terminer les travaux, ce qui a amené le ministère à annuler la concession en septembre dernier et à accélérer l’élaboration d’un cahier des charges en vue du parachèvement des travaux pour un coût estimé à 5 millions de dinars.



"Les travaux vont donc reprendre tout prochainement, le temps d’effectuer les procédures administratives avec la commission supérieure des marchés, et de conclure un nouveau contrat avec une autre entreprise BTP. Le ministère demeure ainsi soucieux à ce que les travaux soient achevés avec célérité, en vue d’offrir aux habitants de la ville de Sfax et aux usagers de la RN 1, les meilleures conditions de déplacement et de sécurité".

Une nouvelle route reliant la RN1 à l’autoroute
Parmi les nombreux projets d’infrastructure prévus en 2010, celui relatif à l’aménagement d’une nouvelle route reliant la RN 1 au niveau de Borj Cédria et l’autoroute Sud A1 au niveau de Mornag. Les études techniques sont prêtes et l’appel d’offres est sur le point d’être lancé.

Ce projet, dont les travaux démarreront à la mi-2010, vise à établir une liaison directe entre les villes du Cap Bon et l’autoroute Tunis/M’saken et à alléger la pression sur les villes d’Hammam-Lif et d’Hammam Chott en reportant une importante partie du trafic sur l’autoroute.

Outre l’aménagement d’une route à deux sens à 2x2 voies sur une longueur de 8 km, le projet prévoit l’aménagement de deux échangeurs au niveau des intersections RN1/autoroute ; la mise en place des édifices hydrauliques, de la signalisation horizontale et verticale ainsi que de l’éclairage public. Coût : 30 millions de dinars.

Cette route permettra de mieux desservir la région du Cap Bon qui verra, à côté de l’élargissement de l’autoroute Tunis/ Hammamet, la construction d’une nouvelle route Turki/Nabeul à 2X2. L’appel d’offres sera bientôt lancé et le démarrage des travaux est prévu pour la mi-2010.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Pourquoi l’échangeur "Bouassida" a-t-il pris du retard ? "