LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Comptable détourne l'argent pour ses affaires en Tunisie

Par ACTU TUNISIE - 22 novembre 2010 Aucun Commentaire




Entre 1999 et 2003, un comptable a détourné 598.000 € au préjudice de trois sociétés (dont une à Dissay). La justice l'a rattrapé en Tunisie.


Michel a 67 ans et n'a plus rien. Son ancienne patronne non plus d'ailleurs. Dirigeante de trois sociétés spécialisées dans la revente de palettes avec son mari (deux basées dans la Haute-Vienne et l'autre à Dissay), elle a été victime de Michel, son propre comptable en qui elle avait toute sa confiance.

L'affaire débute en 2003. Après plusieurs contrôles fiscaux, les dirigeants s'inquiètent et décident de mettre Michel sur la touche. Le nouveau comptable découvre rapidement la supercherie. Entre 1999 et 2003, Michel a encaissé sur son propre compte les chèques destinés à payer la TVA. La somme détournée est plus que rondelette : 598.000 €.

A l'audience, Michel, les cheveux blancs, n'est pas très en forme. Le bras en écharpe, il paraît fatigué. Pourtant dans les années 90, l'homme était plutôt en forme pour investir (parallèlement à son activité de comptable) dans l'hôtellerie à Djerba en Tunisie. Mais en 1998, il connaît de gros déboires financiers.
Pour renflouer ses poches tunisiennes, il pique dans les poches françaises de ses patrons. C'est aussi simple que ça. « J'ai eu peur de la prison en Tunisie ». Néanmoins, il n'y échappera pas. En 2006, un mandat d'arrêt international est lancé contre lui par le juge d'instruction de Limoges. En attendant son transfert en France, Michel passe deux mois dans les geôles de Ben Ali.

Avant d'être jugé à Poitiers, l'ex-comptable a été condamné dans une autre affaire d'escroquerie fin avril à Limoges. Les faits sont similaires et l'objectif était le même. 32 chèques détournés, 214.000 € de préjudice. Condamné à 30 mois de prison ferme, il a été libéré en septembre et placé sous surveillance d'un bracelet électronique. Dans cette affaire, Michel a promis de rembourser sa victime à hauteur de 200 € par mois. Ça fait rigoler M e Ahouanménou pour la partie civile. « Il lui faudra 150 ans pour rembourser les 214.000 €! Combien d'années pour ma cliente qui a tout perdu ? Ses trois entreprises, ses deux maisons et son couple, tout a plongé. » Comment rembourser alors ? « Je vais écrire des livres sur ma descente aux enfers et je paierai avec les droits d'auteurs » répond l'intéressé. Difficilement réalisable... à moins de décrocher le prix Goncourt.

Le procureur n'y croit pas : « il a tué quatre sociétés par son comportement. Le préjudice ne sera jamais réparé ». Après un procès fleuve à Limoges, M e Plase défend une nouvelle fois Michel. « Il assume les faits, mais ce n'est pas devenu le Bernard Madoff de la Haute-Vienne ». L'avocat réclame surtout la confusion de peines pour les deux affaires. Ce sera chose faite. Néanmoins, le tribunal de Poitiers ajoute 16 mois de prison ferme aux 15 mois prononcés par le tribunal de Limoges. Michel a obligation de résider en France et devra rembourser en totalité ses victimes. Son prochain livre devra être un best-seller. A tout prix.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Comptable détourne l'argent pour ses affaires en Tunisie "