LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Nouvelles manifestations à Tunis

Par ACTU TUNISIE - 8 mai 2011 Aucun Commentaire




Manifestants antigouvernementaux et policiers se sont affrontés dans la capitale tunisienne après des pillages.
Le cœur de Tunis a de nouveau été dimanche le théâtre d'une confrontation entre manifestants antigouvernementaux et policiers au lendemain de l'imposition d'un couvre-feu qui n'a pas empêché de nouvelles violences dans une banlieue pauvre de la capitale tunisienne, a constaté l'AFP.

Nouvelles manifestations à Tunis

À Ettadhamen, une banlieue défavorisée, des bandes de jeunes se sont livrés à des pillages et saccages dans la nuit de samedi à dimanche, malgré le couvre-feu. Des islamistes se sont mobilisés pour tenter de rétablir l'ordre en l'absence d'intervention des forces de l'ordre, selon des habitants.

Gaz lacrymogènes

Dimanche, dans le centre de Tunis, la police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants qui s'étaient réunis pour la quatrième journée consécutive. Au nombre d'environ 200 sur les marches du théâtre municipal et avenue Habib Bourguiba, ils ont entonné à plusieurs reprises l'hymne national avant de scander des slogans hostiles à la police, qui leur a demandé de se disperser. Mais les manifestants qui réclament plus de réformes malgré la chute du régime autoritaire du président Zine el-Abidine Ben Ali, le 14 janvier dernier, ont de nouveau scandé "gouvernement, dégage", "flics, bande de lâches".

Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes, dispersant les manifestants. De petits groupes sont revenus, mais un important dispositif policier restait déployé sur l'avenue. Deux motards, dont l'un portait un couteau, ont été arrêtés. Un couvre-feu nocturne avait été décrété samedi soir à Tunis et dans sa banlieue, de 21 heures à 5 heures (22 heures à 6 heures GMT), pour une durée indéterminée.

Scènes de violence et de chaos en grande banlieue

Les autorités ont justifié la mesure en affirmant que des pillages et violences s'étaient produits dans la capitale tunisienne et ses environs au cours des derniers jours. Cinq postes de police et de la garde nationale ont été incendiés dans les troubles qui ont secoué Tunis et sa banlieue, samedi,

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Nouvelles manifestations à Tunis "