LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Tunisie: ouverture du procès de Ben Ali

Par ACTU TUNISIE - 20 juin 2011 Aucun Commentaire




Le procès très attendu par la population de l'ex-président tunisien Zine El Abidine Ben Ali s'est ouvert lundi, un peu plus de cinq mois après qu'il a été chassé du pouvoir par un soulèvement populaire.



Le général Ben Ali, qui a fui le 14 janvier dernier en Arabie saoudite en compagnie de son épouse Leïla Trabelsi, est jugé par contumace, Riyad n'ayant pas donné suite à la demande d'extradition adressée par les autorités tunisiennes.




Ben Ali pourrait être condamné à 20 ans de prison :



C'est le premier d'une série de procès dans lesquels l'ancien homme fort de Tunis et son entourage sont impliqués dans 93 affaires civiles.

C'est le premier d'une série de procès dans lesquels l'ancien homme fort de Tunis et son entourage sont impliqués.

Lundi, la chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis aura à statuer sur deux affaires. La première mettant en cause le couple présidentiel a trait à la découverte dans le palais de Sidi Dhrif, à Sidi Bousaïd, une banlieue nord de Tunis, d'importantes sommes d'argent en devises étrangères et tunisiennes et des bijoux de valeur, une véritable "caverne d'Ali Baba" dont les images montrées à la télévision ont choqué les Tunisiens. Les chefs d'accusation se résument à "accaparement et détournement de fonds publics" et "transfert illicite de devises étrangères".

La deuxième affaire, où seul Ben Ali est impliqué, a trait à de la drogue et à des armes trouvées dans le palais officiel de Carthage par la commission d'investigation sur les abus et la corruption mise en place après la chute du régime. L'ex-président devra répondre des chefs de "trafic et détention de stupéfiants à des fins de consommation", "détention d'armes et de munitions" et "non-déclaration de possession de pièces archéologiques".

Les peines encourues pour chaque délit vont de cinq à vingt ans d'emprisonnement, selon le porte-parole du ministère de la Justice, Kadhem Zine El Abidine. AP

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Tunisie: ouverture du procès de Ben Ali "