LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Les premiers procès pour torture s’ouvrent en Tunisie

Par ACTU TUNISIE - 10 novembre 2011 Aucun Commentaire





Le mardi 8 novembre, Abdallah Kallel, ex ministre de l’Intérieur Tunisien , Mohammed Ali Ganzoui, Mohammed Gasmi, dit « Bokassa », Mohammed Naceur Alibi, Zouhaïer Redissi, Houssine Jellali, Béchir Saïdi, ont été déférés en état d’arrestation devant la chambre correctionnelle du Tribunal Militaire de Tunis, et Azzedine Jenayeh ainsi que Zine El Abidine Ben Ali déférés en état de fuite, dans l’affaire connue sous le nom de Barakat Essahel dont les faits criminels remontent au mois de mai 1991.
Date à laquelle a débuté la campagne menée par le président déchu et ses agents, des ex ministres comme l’ex ministre de l’Intérieur Abdallah Kallel, l’ex directeur de la Sûreté Mohammed Ali Ganzoui et le Directeur de la Sûreté de l’Etat Azzedine Jenayeh, à l’encontre de militaires accusés à tort de tentative de renversement du régime. Les arrestations et la torture ont concerné plusieurs officiers supérieurs, en coordination avec la Sûreté militaire et l’administration de la Sûreté de l’Etat dans une tentative flagrante de marginalisation de l’armée nationale.
Après la révolution du 14 janvier, la justice a été saisie d’une demande de traduction des criminels qui avaient violé leurs droits et les avaient torturés avec sauvagerie.

Source : 24sur24

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Les premiers procès pour torture s’ouvrent en Tunisie "