LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News






Le ministre des Droits de l’homme et de la justice transitionnelle Samir Dilou a reçu, lundi, au siège du département, une délégation du Groupe de travail des Nations Unies chargé de la question de la discrimination à l’égard des femmes dans la législation et dans la pratique.


Selon le site du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, la délégation onusienne en visite en Tunisie du 7 au 11 janvier courant, « examinera les mesures déjà mises en place afin de garantir les droits fondamentaux des femmes et l’égalité des sexes dans le processus de transition démocratique et de développement d’une nouvelle Constitution pour la Tunisie ».
Dans une déclaration à l’agence TAP, Samir Dilou a indiqué que la rencontre a porté sur la situation de la femme durant la phase de transition et sur les menaces qui pèsent sur ses acquis ainsi que les perspectives de coopération dans le domaine des droits humains. « Il ne s’agit pas, durant cette phase de transition, de préserver uniquement les acquis de la femme mais d’œuvrer à réaliser de nouveaux acquis à travers le renforcement du dialogue, l’amélioration du brouillon de la Constitution et la consécration de certains droits en faveur de la femme dans plusieurs secteurs », a estimé Samir Dilou. Et d’ajouter: « malgré les acquis dont dispose la femme tunisienne par rapport à d’autres pays, plusieurs lacunes existent encore dont l’accès à des postes de décision aux niveaux politique, social, économique et des droits humains ».
La présidente de la délégation Kamala Chandrakirana a déclaré à la TAP que la visite de la délégation onusienne vise l’examen de la situation de la femme tunisienne durant cette phase et les moyens consacrant ses droits dans la législation et dans la pratique à travers la nouvelle Constitution.
Elle a souligné l’impératif de préserver les acquis de la femme conformément aux engagements internationaux de la Tunisie en matière de droits humains.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Tunisie - ONU Consacrer les droits à la femme dans la législation et dans la pratique "