LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





Tunis, — Le Secrétaire Général de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) et porte-parole officiel du dialogue national, Houcine Abbassi, a annoncé, samedi soir, que le choix s'est porté sur Mehdi Jomaâ en tant que nouveau chef du gouvernement, en dépit des difficultés rencontrées lors des concertations.

Abbassi souligne la nécessité de s'accorder sur un gouvernement de compétences apolitiques


S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue, samedi soir, Abbassi a indiqué que 9 partis ont voté pour Mehdi Jomaâ contre 7 abstentions, faisant remarquer que 2 partis ont voté pour Jalloul Ayed.

"Le mouvement Nidaa Tounes s'est retiré de la réunion du dialogue qui a été marquée par l'absence de deux autres partis" a-t-il ajouté.

Le porte-parole officiel du dialogue a, également, fait savoir que le dialogue national reprendra, mercredi prochain, pour examiner les autres volets de la feuille de route.

Abbassi a, en outre, souligné la nécessité de s'accorder sur la composition d'un gouvernement de compétences neutres et apolitiques, comme prévu dans le document de la feuille de route, ajoutant que ce gouvernement est « appelé à se pencher sur les dossiers socio-économiques et sécuritaires, notamment, le dossier du terrorisme ».

«Le prochain gouvernement est appelé à instaurer un climat favorable à l'organisation d'élections démocratiques et transparentes qui devront mener le pays à la stabilité», a-t-il précisé.
"Le parcours est encore difficile, a estimé Abbassi, soulignant qu'à défaut du respect du document de la feuille de route et de la formation d'un gouvernement neutre se situant à égale distance par rapport à tous les partis, il serait impossible de satisfaire les aspirations du peuple tunisien.
"Il importe de poursuivre les efforts en vue de parachever les clauses de la feuille de route, y compris celles relatives aux processus gouvernemental et constituant", a-t-il insisté.

Abbassi a rappelé, en outre, les difficultés rencontrées lors des concertations, affirmant que le dialogue a contribué à une sortie de crise grâce aux efforts des parties participantes et à l'encouragement du peuple tunisien.


Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Abbassi souligne la nécessité de s'accorder sur un gouvernement de compétences apolitiques "