LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





"Nous sommes ici pour réaliser une grosse performance et montrer au monde entier que nous sommes capables de pratiquer un très bon football." Ces mots ne sont pas de Michael Ballack. Blessé, l’habituel capitaine des triples champions du monde est forfait pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010. Cette déclaration est à mettre au crédit d’un jeune joueur de 23 ans que le monde s’apprête à découvrir. Son nom : Sami Khedira.
Malgré ses cinq sélections avec l'équipe d'Allemagne, le milieu défensif du Vfb Stuttgart fait montre d’une confiance impressionnante à quelques jours du début de la compétition. Non sans raison, d’ailleurs. Né d’un père tunisien et d’une mère allemande, Khedira a pleinement convaincu le sélectionneur Joachim Löw lors des matches de préparation de la sélection allemande. Par ailleurs, il possède toutes les qualités d''un grand leader naturel. De quoi remplacer Ballack en Afrique du Sud.
Dimanche soir, lorsque la Mannschaft rencontrera l’Australie pour son premier match du Groupe D, tous les regards seront tournés vers Sami Khedira. Pour le natif de Stuttgart, sûr de ses paroles et de ses actes sur le terrain et en dehors, la marche à suivre à Durban est parfaitement claire : "L’Australie est très solide défensivement, extrêmement compacte et accrocheuse. Si on joue trop lentement contre eux, on sera en danger", a-t-il confié dans un entretien exclusif accordé à FIFA.com. "Il faudra être prudent et ne pas les sous-estimer. Un piège dans lequel nous ne tomberons pas. Nous serons concentrés à 100 % tout en essayant de jouer vite," analyse t-il.

"Chacun va prendre ses responsabilités"

Khedira aura un rôle essentiel dans cette optique de jeu rapide. Grâce à ses qualités techniques et à sa remarquable lecture du jeu, c’est essentiellement à lui, aux côtés de Bastian Schweinsteiger, qu'il reviendra d’imprimer le tempo en tant que point d’ancrage essentiel de l’équipe. Une tâche qui convient parfaitement au stratège allemand, lequel avait pris une part essentielle dans la conquête du titre avec Stuttgart à l’occasion de sa première saison professionnelle en 2006-2007. "Je n’aime pas tellement parler de moi mais j’aime organiser le jeu. Je me définis un peu comme une courroie de transmission entre la défense et l’attaque", commente l’espoir allemand avec un sens tactique aiguisé.
Il y a quelques jours, Löw a dit clairement que l’Allemagne devait "imposer son jeu" et ramener trois points de Durban. Un pari difficile en l’absence de Ballack ? Khedira est convaincu que la Mannschaftest capable de se réinventer : "Le forfait de Michael a été un coup dur pour l’équipe mais il est inutile de ressasser et de se plaindre. Je pense que Basti (Schweinsteiger) et moi-même avons su bien occuper son poste contre la Bosnie-Herzégovine (victoire 3:1 en match de préparation), précise le nouveau leader.
Chacun va prendre ses responsabilités. Evidemment, il n’est pas si facile de remplacer un jouer comme Ballack, d’abord en raison de sa personnalité. "Cependant, je suis persuadé que nous sommes capables de jouer avec envie, en espérant pouvoir faire oublier son absence !"

But Allemagne - Australie 4 - 0

Sami Khedira (سامي خضيرة) né le 4 avril 1987 à Stuttgart. Il joue au poste de milieu au sein de l'effectif du Vfb Stuttgart.
Né d´un père tunisien de hamammet et d´une mère allemande, ce milieu de terrain est considéré comme l'un des grands espoirs du football allemand.
Khedira a commencé le football au club du TV Oeffingen. En 1995, il est intégré à l'équipe des jeunes du Vfb Stuttgart. Il fait ses débuts professionnels en bundesliga le 1er octobre 2006, contre le Hertha Berlin. A peine un mois après ses débuts, alors qu'il dispute son quatrième match, il inscrit deux buts contre Schalke 04. Sami Khedira s'installe vite comme titulaire au sein de son club: lors de sa première saison, il dispute 22 matchs et inscrit 4 buts. Les saisons qui suivent le voient s'affirmer comme l'un des grands espoirs du football allemand. En 2007, il remporte avec son club le titre de champion de la bundesliga grâce à son but décisif pour le titre face à l'Energie Cottbus (victoire de Stuttgart 2-1).
International espoir allemand, il est le capitaine de la sélection allemande qui remporte le Championnat d'Europe des moins de 21 ans. Il est sélectionné avec l'équipe nationale pour participer au Mondial 2010. Destiné à être remplaçant dans un premier temps, la blessure au dernier moment de la star et capitaine de l'équipe Michael Ballack ainsi que celle du relayeur du Bayer Leverkusen, Simon Rolfes, ont pour conséquence de pousser Joachim Löw à lancer Khedira dans le grand bain, où il aura la lourde tache de succéder au joueur du Chelsea FC et d'épauler Bastian Schweinsteiger.
Le 29 mai 2010, lors d'un match de préparation contre l'équipe de Hongrie, Khedira livre une prestation remarquée. Il est titularisé aux côtés de l'étoile montante Toni Kroos, au sein d'un milieu de terrain profondément remanié.

Carrière:
2004- : VfB Stuttgart ( Allemagne)
Champion d'Allemagne en 2007 avec le VfB Stuttgart
Championnat d'Europe de football espoirs 2009

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " SAMI KHEDIRA origine tunisienne sur les traces de Ballack "