LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Fils de l'information en Tunisie

BCT : passation entre Chedly Ayari et Marouane Abbassi (Album Photos)

- 19 février 2018 Aucun Commentaire
Chedly Ayari - Marouane AbbassiLa Passation entre le gouverneur sortant de la Banque Centrale de Tunisie, Chedly Ayari et son successeur, Marouane El Abbassi s'est déroulée ce lundi au siège de la Bct. Une cérémonie dans les règles de l'art avec la présence des cadres de la BCT et l'échange d'amabilités entre le deux hommes.Chédli Ayari a fait l'éloge de son successeur Marouane El Abbassi, insistant sur ses qualités sur le plan économique alors que le nouveau gouverneur a salué son prédécesseur tout en mettant l'accent sur la nécessité d'améliorer la situation monétaire.   

L’UBCI signe 3 contrats avec la berd Pour une enveloppe de 50 millions d’euros

- Aucun Commentaire
L’UBCI signe 3 contrats avec la berd Pour une enveloppe de 50 millions d’eurosC’est aujourd’hui à la mi-journée, lors d’une cérémonie officielle à Tunis, et en présence de M. Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie, que M. Pierre Bérégovoy, Directeur Général de l’UBCI Groupe BNP Paribas et M. Suma Chakrabarti, Président de la BERD, ont procédé à la signature de troiscontrats en faveur de l’UBCI, pour une enveloppe totale de près de 50 millions d’euros.. Le prêt prévu par le premier accord servira à financier les PME clientes partenaires de l’UBCIdont l’une des missionsphares est de soutenir l’économie locale à travers le développement de son tissu entrepreneurial. Cette enveloppe facilitera l’accès ...

Salma Moalla: A propos de la migration des médecins tunisiens à l’étranger

- Aucun Commentaire
Salma Moalla: A propos de la migration des médecins tunisiens à l’étrangerLe diagnostic du système de santé tunisien suscite un intérêt croîssant depuis quelques semaines, illustré par les espaces qui ont été réservés à ce dossier dans les publications et une attention louable de la société civile et des médias.En particulier, la question de la migration des médecins tunisiens (notamment les jeunes) à l’étranger a été évoquée de façon récurrente. Au début  du mois de janvier dernier, j’ai été moi-même invitée à m’associer aux débats en exprimant ma position à ce sujet. J’ai rédigé de façon très informelle quelques sentiments émanant de réflexions qui m’ont longtemps préoccupée et j'ai transmis un premier draft ...

Des centaines d'internes et de résidents en médecine manifestent devant le ministère de la Santé

- Aucun Commentaire
des centaines dDes centaines d’internes et résidents en médecine ont manifesté lundi devant le ministère de la Santé publique. Selon nos informations, le différend avec le département de tutelle est en passe  d’être aplani, puisqu’il a été fait droit à l’une des principales revendications des jeunes stagiaires, un statut  propre à ces deux corps. A noter que les internes et les résidents observent depuis deux semaines une grève tout en assurant les gardes et les urgences. Lire aussi Salma Moalla: A propos de la migration des médecins tunisiens à l’étranger  

Journée d'étude sur le Dr Slimane Ben Slimane

- Aucun Commentaire
Journée dUne journée d’étude autour du thème «Itinéraire de Slimane Ben Slimane : l’homme et le militant» se tiendra le samedi 24 février aux Archives Nationales, 122 boulevard 9 avril 1938 Tunis. Au cours de cette journée, quatre conférences seront données : Farouk Sayahi : «Slimane Ben Slimane et la question de l’indépendance» Habib Kazdaghli : «Slimane Ben Slimane 1956-1958 : du Comité de la Paix au Comité du Vietnam»  Hchem Skik : «Le chemin de soi à soi fait le tour du Monde : le journal de Slimane Ben Slimane» Abdelkrim Allagui : «Dr Ben Slimane : un destin à part et un parcours atypique». Le Dr Ben Slimane était l'un des premiers ...

Noomane Fehri : « On a des jeunes du XXIe siècle, gouvernés par des gens du XXe siècle avec des idées du XIXe siècle ! »

- Aucun Commentaire
Noomane Fehri, DG de B@Labs : En Tunisie, « on a des jeunes du XXIe siècle, gouvernés par des gens du XXe siècle avec des idées du XIXe siècle ! »Ancien Ministre tunisien des Technologies, de l’Information et des Communications au sein du gouvernement de coalition d’Habib Essid, Noomane Ferhi participe activement à l’élaboration de la Stratégie 2020 pour la transformation digitale de la Tunisie. Homme d’affaires avisé et très à l’écoute de la jeunesse, il a fondé à Tunis B@Labs, un incubateur de startups soutenu par la banque tunisienne BIAT. Une personnalité aussi réputée pour son franc-parler… C’est donc riche d’une triple expérience dans le secteur numérique, ce qui lui confère une forte légitimité, que Noomane Fehri a participé le 13 février aux Xes Rencontres économiques de l’IMA ...

Le Cercle Kheireddine cherche à réinventer l’école de la République

- Aucun Commentaire
 Le Cercle Kheireddine cherche à réinventer l’école de la RépubliqueChanger de société, c’est d’abord changer d’école. Comment alors réinventer la nouvelle école de la République ? C’est la problématique que pose le Cercle Kheireddine à la faveur de la rencontre-débat qu’il organise ce samedi 24 février à Tunis. En têtes d’affiche, trois éminents universitaires qui n’ont cessé de plancher sur la question, Hammadi Ben Jaballah, Karim Ben Kahla et Zeineb Mamlouk. La session d’ouverture sera marquée par les allocutions du Pr Mohamed El Aziz Ben Achour, ancien directeur général de l’ALECSO, ancien ministre de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine et membre du conseil scientifique du FOAP, du Pr Mohamed Dachraoui, ...

Généraux, gangsters et jihadistes: Comment la Tunisie a échappé à la contre-révolution

- 18 février 2018 Aucun Commentaire
Généraux, gangsters et jihadistes: Comment la Tunisie a échappé à la contre-révolutionQu’est-ce qui a permis à la transition démocratique tunisienne d’échapper à la contre-révolution qui a, partout dans la région, plombé tout élan contre la dictature. Alors que dans d’autres pays, généraux, gangsters et jihadistes s’allient volontiers pour enterrer toute espérance démocratique, la détermination des Tunisiens à barrer la route à la résurgence de l’Etat profond et à favoriser une démarche institutionnelle pour adopter une nouvelle constitution et légitimer par les urnes les nouveaux pouvoirs, est-elle à l’origine de cette exception arabe? Dans un ouvrage instructif intitulé  Généraux, gangsters et jihadistes, histoire de la ...

Selma Mabrouk: Bras de fer au Bardo, Le récit époustouflant d’une constituante

- Aucun Commentaire
Selma Mabrouk: Bras de fer au Bardo, Le récit époustouflant d’une constituanteComment une jeune femme tunisienne, que rien ne prédestinait à l’action politique, y plonge pleinement dès le 14 janvier 2011, se fera élire à l’Assemblée nationale constituante et y livrera d’âpres combats ? Selma Mabrouk, quadra, mère de deux enfants, médecin (ophtalmo), fille de médecin, Dr Ridha Mabrouk (fondateur de Nadi Al Bassar), et épouse de médecin, se sent soudainement pousser des ailes dans cet élan général contre la dictature et pour la démocratie. Elle ne se doutait guère alors de l’ampleur des affrontements physiques et politiques qu’elle aura à subir et conduire pour faire aboutir ses idéaux contre les ultras de la Troïka, Ennahdha en tête, ...

Larbi Chouikha: Ces années fondatrices de la «démocratie tunisienne»

- 17 février 2018 Aucun Commentaire
Larbi Chouikha: Ces années fondatrices de la «démocratie tunisienne»Les ouvrages autobiographiques qui recèlent des témoignages pertinents sur un moment focal de notre histoire «postrévolutionnaire» ne sont pas légion, alors que des zones d’ombre persistent encore sur des pans entiers des débats qui ont conduit à l’adoption du texte constitutionnel mais aussi sur le fonctionnement interne et la «bonne gouvernance» au sein de l’Assemblée constituante (ANC). L’ouvrage de Selma Mabrouk vient en quelque sorte combler notre attente et assouvir en partie notre curiosité. Elle nous livre des éclairages fort utiles sur ces années fondatrices de la «démocratie tunisienne». Elle nous gratifie d’observations et de pistes de réflexion ...