LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Tunis - Une association surveille des imams

Par ACTU TUNISIE - 29 décembre 2012 Aucun Commentaire




Tunis - Une association surveille des imams

Une association nouvellement créée en Tunisie s’est donnée pour mission de contrôler les prêches dans les mosquées afin de traquer l’incitation à la violence, ont indiqué aujourd’hui ses fondateurs. L’association baptisée « Vigilance » se dédie à « la défense de l’Etat civil et des acquis de la modernité, condition essentielle de la transition démocratique » d’après la révolution, selon une déclaration transmise aujourd’hui.

Elle veut oeuvrer à l’ancrage de l’égalité contre « toute discrimination basée sur la croyance religieuse, l’âge ou l’appartenance régionale et sociale ».

Outre les prêches, « Vigilance » veut observer tous les discours politiques, les établissements d’éducation et les médias pour « détecter les violations des droits, l’incitation à la haine, les atteintes à la liberté d’expression, d’opinion et de presse et aux libertés académiques », selon le communiqué. Fondée par Naziha Rjiba, journaliste militante connue pour s’être opposée au régime du président déchu Ben Ali, Vigilance regroupe notamment des islamologues et des défenseurs des droits de l’Homme.

Vigilance compte parmi ses membres fondateurs Kamel Jendoubi, président de l’Instance indépendante des élections qui a organisé le premier scrutin libre post-révolution en octobre 2011.

Selon Haithem Mekki, journaliste membre fondateur, l’association va établir une carte des mosquées à contrôler et pourra se constituer partie civile contre les imams dont « le prêche contrevient aux principes de la démocratie ». Naziha Rjiba a affirmé que son association n’était pas destinée à s’opposer au parti islamiste au pouvoir Ennahda, ajoutant cependant que « ce sont aujourd’hui les islamistes qui menacent le caractère civil de l’Etat ». Des voix se sont élevées dans les médias et dans l’opposition pour dénoncer l’usage des mosquées à des fins de propagande politique par les islamistes.

Selon le ministère des Affaires religieuses, 400 des 6000 mosquées de Tunisie sont contrôlées par des imams du courant salafiste, partisans d’un islam rigoriste et dont certains groupuscules prônent la violence. Une association de soutien aux minorités a annoncé mercredi avoir porté plainte pour incitation à la haine contre un imam tunisien dont un prêche appelant à un génocide divin des juifs avait été diffusé à la télévision en direct le 30 novembre.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Tunis - Une association surveille des imams "