LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





Le vice-président du mouvement Ennahdha Abdelfatah Mourou, a affirmé, dimanche, dans une déclaration à la TAP, qu’« une partie du Congrès Pour la République (CPR) s’est immiscée dans un jeu électoral, avant l’heure ».

Mourou : une partie du CPR s’est immiscée dans un jeu électoral
 
Les propos de M.Mourou, interviennent en réaction à la décision du Conseil national extraordinaire du CPR, samedi de retirer ses ministres du gouvernement actuel, d’ici une semaine, si le document sur le rendement du gouvernement objet d’un compromis au sein de la Troïka, n’est pas signé.
Le vice-président d’Ennahdha a relevé à cet égard « il semble que des parties au sein du CPR aient tourné le dos à la crise actuelle et ne pensent qu’aux prochaines échéances.

Elles n’assument pas la responsabilité des charges d’un travail au sein d’une coalition ».
« Négocier avec Ennahdha sur des portefeuilles ministériels bien précis (ministères souverains), est une manœuvre visant à priver le mouvement de son droit en tant que parti majoritaire », a-t-il déploré.

En contrepartie, le porte-parole de la présidence de la République Adnène Mansar (CPR) a estimé que les déclarations de M.Mourou témoignent « la non-compréhension de ce qui se passe au sein d’un parti principal, le CPR ».

Il a indiqué dans un entretien à la TAP « qu’au niveau interne, le CPR, n’a jamais été aussi performant qu’il ne l’est aujourd’hui », estimant que « le message envoyé par Ennahdha marque une tendance à s’enfermer de plus en plus ».

Il a critiqué la position du Conseil de la « Choura » (instance consultative) d’Ennahdha, « qui rend les choses difficiles », et qui s’est « désisté de ses engagements précédents », traduisant les revendications de la majorité des partis politiques en Tunisie.

Il a considéré qu’Ennahdha « manque de sérieux dans ses relations avec ses alliés » affirmant que « assumer une charge va de pair avec le poids de la responsabilité de chaque parti ».

A noter que le secrétaire général du CPR Mohamed Abbou avait annoncé dans une conférence de presse tenue jusqu’à tard dans la nuit de samedi à dimanche la décision du Conseil national extraordinaire du parti, portant sur le retrait du son parti du gouvernement actuel, si le document sur le rendement du gouvernement objet d’un compromis au sein de la Troïka, n’est pas signé.

TAP

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Mourou : une partie du CPR s’est immiscée dans un jeu électoral "