LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News

Caïd Essebsi piégé par Rached Ghannouchi

Par ACTU TUNISIE - 19 août 2013 Aucun Commentaire




La rencontre, jeudi 15 juillet, à Paris, entre Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi n'est certes pas un fait banal, mais ceux qui en attendent un changement dans les positions des deux parties en seront pour leur frais.

Rached Ghannouchi et Béji Caïd Essebsi


Si l'on s'en tient au communiqué de Nida Tounes, rendu public samedi soir, M. Caïd Essebsi s'est contenté, au cours de cette rencontre, de réitérer les revendications de son parti, partagées par ses alliés au sein de l'Union pour la Tunisie et du Front national du salut, à savoir la dissolution de l'Assemblée nationale constituante (ANC) et du gouvernement provisoire et la mise en place d'un gouvernement de compétences présidé par une personnalité nationale indépendante.

Caïd Essebsi en flagrant délit de cachoterie

Il y a cependant un bémol: pourquoi cette rencontre est-elle restée «secrète» jusqu'à son ébruitement samedi soir? On comprend qu'Ennahdha, habitué aux cachoteries, n'ait pas communiqué à propos de la rencontre intempestive des deux patriarches de la vie politique tunisienne, mais on a du mal à admettre que Nida Tounes ait fait autant.

De la part des dirigeants de Nida Tounes, le silence sur cette rencontre et le communiqué tardif à son sujet, diffusé deux jours après, trahissent un mépris (et le mot est à peine exagéré) pour les militants du parti et même pour nombre de ses cadres qui n'en ont pas été informés. Le mépris concerne aussi les alliés de Nida Tounes au sein de l'Union pour la Tunisie et du Front national de salut, qui ont de bonnes raisons de s'en offusquer. Il concerne enfin tous les Tunisiens qui ont cru M. Caïd Essebsi lorsqu'il a déclaré récemment sur un plateau de télévision : «Quand nous rencontrons des protagonistes politiques, nous le faisons publiquement et non en secret».

Dans quelles circonstances cette rencontre a-t-elle eu lieu?

Officiellement, M. Caïd Essebsi était en tournée en Europe ou en vacances à Paris, lorsque M. Ghannouchi a demandé de le rencontrer. Ce dernier n'a pas mis du temps pour donner son accord. A-t-il consulté ses alliés politiques avant de recevoir le chef islamiste dans sa chambre d'hôtel parisienne ou les a-t-il informés de la teneur de la rencontre?

On ne tardera sans doute pas à le savoir.
Reste que rien n'obligeait M. Caïd Essebsi à garder le secret sur cette rencontre.

Un communiqué à l'issue des discussions aurait permis de dissiper les suspicions des uns et des autres. Or, rien n'a été fait. Et il a fallu attendre que l'information soit ébruitée pour que Nida Tounes se fende d'un communiqué, trop tardif pour ne pas alimenter les rumeurs les plus folles.


Mais qui a ébruité l'information? Là aussi, il ne faut pas être grand clerc pour l'imaginer. Ennahdha, qui a intérêt à enfoncer un coin entre Nida Tounes et ses principaux alliés de l'opposition, a le plus intérêt à faire accréditer dans l'opinion que son principal adversaire politique n'est pas aussi net qu'il le prétend et qu'il est prêt à des négociations, séparées et secrètes, avec le parti islamiste au pouvoir.
Là, le vieux renard rusé qu'est Ghannouchi a réussi, en exigeant le secret sur la rencontre et, surtout, en faisant respecter cette exigence par ses interlocuteurs, à rouler dans la farine le très futé Caïd Essebsi, qui s'est laissé prendre au piège comme un débutant en politique.

Le sourire de Ghannouchi, posant ostensiblement pour la photo, et l'air visiblement crispée et contraint de Caïd Essebsi en disent long sur les dispositions psychologiques des deux larrons au moment de la rencontre : quelqu'un a piégé l'autre, et il n'est pas difficile d'imaginer lequel.

Reste à savoir si le stratagème du chef islamiste va avoir les effets escomptés. Attendons voir les réactions des dirigeants de l'opposition à propos de cette nouvelle «affaire» pour en juger.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " Caïd Essebsi piégé par Rached Ghannouchi "