LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





La présidence de la république a tenu à clarifier le quiproquo portant sur la convocation du journaliste de Radio Express Fm Zouheir El Jiss, précisant que c’est plutôt l’analyste libanais Salem Zahran qui est concerné suite à ses déclaration tenues dans l’émission "Baâd El Nadhar" le 9 mars dernier, et qui avait alors avancé que le président de la République Moncef Marzouki percevait un salaire de la part de la chaine El Jazira.

La présidence de la république s'explique sur la plainte contre Zouheïr El Jiss


Face à ses fausses informations, la présidence de la république avait alors adressé une correspondance datant du 22 mai 2013 au chargé du contentieux de l'Etat pour une convocation contre Salem Zahran et pour le versement d’une compensation symbolique d’un dinar pour préjudice moral.

La présidence a par ailleurs précisé avoir reçu une correspondante datant du 4 juillet 2013 de la part du ministère de la justice qui lui faisait part que le procureur de la république avait autorisé l’ouverture d’une enquête contre Salem Zahran, le journaliste Zouheir El Jiss, le rédacteur en chef de la radio Express fm, et le webmaster de la même radio, et cela conformément à la plainte déposée par le chargé de contentieux de l’État.

Dans le même communiqué, la présidence a affirmé n’avoir donc déposé aucune une plainte contre le journaliste Zouheir El Jis, le rédacteur en chef de radio Express Fm et le webmaster de la radio, soulignant son respect de la liberté d’expression la considérant comme un acquis principal de la révolution.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " La présidence de la république s'explique sur la plainte contre Zouheïr El Jiss "