LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





Tunis — "L'annulation du projet de loi obligeant les médecins à travailler pendant trois ans dans des établissements publics de santé situés à l'intérieur du pays est du ressort de l'assemblée nationale constituante (ANC) puisqu'il en émane" a souligné le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki.

La décision d'annuler la loi sur le service obligatoire des médecins spécialistes revient à  l'ANC - Ministre de la Santé


Dans sa réponse, jeudi, aux interventions des députés dans le cadre de l'examen du budget de l'Etat pour l'exercice 2014, Mekki a fait part de la disposition du ministère de la Santé à contribuer à la révision des dispositions de cette loi de manière à répondre aux revendications des professionnels sans nuire à l'intérêt général.

Il a, à cet égard, indiqué que son département a proposé l'application progressive de cette loi qui s'inscrit, a-t-il dit, dans le cadre de l'organisation du secteur de la médecine spécialisée en Tunisie, rappelant l'échec de l'expérience relative au recours à des médecins étrangers et de toutes les formes de contrats conclus pour renforcer les institutions hospitalières en médecins spécialistes.

Evoquant la question des équipements dans les établissements de santé publique, Mekki a souligné que le problème réside dans l'absence d'une équipe de spécialistes chargée de déterminer les besoins.

Concernant les cas de leishmaniose cutanée recensés, ces derniers jours dans certaines régions du pays, le ministre a souligné que la responsabilité du ministère de la santé se limite à sensibiliser, à prévenir et à prodiguer des soins.

Les municipalités, les autorités locales et le ministère de l'environnement sont appelés à prendre les mesures qui s'imposent pour lutter contre cette maladie parasitaire due au manque d'hygiène, à la prolifération des rats, des insectes et des chiens errants, vecteurs de transmission de la leishmaniose.


Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " La décision d'annuler la loi sur le service obligatoire des médecins spécialistes revient à  l'ANC - Ministre de la Santé "