LeTunizien football Petites Annonces Tunisie Prénoms Arabes Radio Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans TunisieAllo IslamArabica
LeTunizien Football Tunisie Annonces gratuites Prénoms Arabes Radios Tunisie Recettes Tunisie Bons Plans Voyage Allo Islam100 % Arabica


Derniéres News





C’est un constat accablant, dressé par le Forum Tunisien pour les Droits économiques et Sociaux (FTDES). Environ 45% des jeunes tunisiens se sont dits prêts à quitter leur pays, même illégalement. C’est ce qui ressort d’une étude menée par le FTDES, en partenariat avec la Fondation Rosa Luxemburg Stiftung.

45% des jeunes tunisiens se disent prêts à émigrer, même clandestinement

Au total, l’investigation a porté sur un échantillon de 1200 jeunes, répartis sur six gouvernorats : Tunis, Le Kef, Gafsa, Kasserine, Médenine et Mahdia (décembre 2015).

Le même échantillon était composé de 46,7% d’hommes et de 53,3% de femmes. 50% des personnes interrogées ont dû arrêter leur cursus scolaire au niveau secondaire, 27,6% au niveau universitaire et 17% à l’école primaire. Des chiffres qui illustrent le désarroi de la jeunesse tunisienne qui, depuis le soulèvement du 14 janvier 2011, est victime d’une précarité sans précédent.

À titre d’information, 25 000 tunisiens ont quitté la Tunisie clandestinement après la Révolution, selon Radhouane Ayara, secrétaire d’État à la Migration. « Il faut rétablir la confiance entre l’État et les jeunes et élaborer une stratégie pour la création d’emplois et pour la promotion du développement dans les régions », a-t-il déclaré.

Dans ce contexte, Radhouane Ayara a indiqué qu’un projet sera prochainement présenté en conseil ministériel. Il proposera, entre-autres, le transfert de fonds des tunisiens résidents à l’étranger vers l’investissement dans les régions de l’intérieur.

Vous aimez cette article ? Merci de le partager !!!

Lire aussi :

Aucun Commentaire sur " 45% des jeunes tunisiens se disent prêts à émigrer, même clandestinement "